Wrecking Ball

I came in like a Wrecking Ball, …

Grand départ pour Bip – Bip, qui a confié à nos (mes) petits soins son refit complet avec pleins d’objectifs, notamment celui de remettre à la navigation un appartement qui n’a pas envoyé ses voiles depuis 10 ans !

Objectifs, donc. Ce sont eux qui rendent le jeu intéressant, les enjeux ! Redonner au bateau ses capacités de navigations en utilisant tout ce qui fonctionne encore et en ajoutant le strict nécessaire afin de rendre les sorties en mer – les grandes traversées en fait – sûres, agréables et confortables. En ramenant les manoeuvres au cockpit par exemple.

Bilan des travaux au top, budget mini et première navigation de 300 milles qui valide tout ca. Nouveau gréement et nouvelles drisses, ca c’était obligatoire, le reste c’est transformation, modification, réutilisation, ajout divers, mix entre très haut de gamme et très récup. Les filières par exemple : Dyneema SK78 avec marqueurs qui brillent dans la nuit de Lancelin pour les 2 étages inférieurs et ancienne amarre 3 torons épissées pour le 3e étage.

Bref, nous nous sommes bien amusés. Comme d’hab ! Bip – Bip vient d’arriver à Benodet et se prépare pour le Portugal. Ensuite ? Ensuite je ne sais pas 😉

Quelques photos et un grand diaporama, difficile de trier. Comme d’hab aussi.

Manivelle OneTouch Harken

Amarres

Drisses Dyneestar Cousin

Réas et filoir Antal

Filoir et tasse à café sur-mesure Bip – Bip

Bloqueurs Antal VCam

Poulies Wichard

Chariot de GV transformé en continu avec retour poste de barre

Palan d’annexe et pantoires

Filières

JOUR, PLUIE, PUIS JOUR DE NOUVEAU

Virée cherbourgeoise, avec plaisir (comme d’hab… et en MPX quand les autres sont en short), d’autant plus que pour bosser avec l’équipe au top d’Axe Sail – d’ailleurs la prochaine fois que j’achète un J, c’est chez eux…

Là c’était pas pour un J, mais pour un Allures 45 récemment équipé d’un mât blanc peint en Axxon, avec un emmagasineur de trinquette hooké par Facnor et son cousin le stockeur de génois. Donc plein de choses à régler avec des cordages. Au top !

L’huitre de Saint-Vaast :

Et puis des filoirs, des drosses de manoeuvres, des lazy jacks, des loops gainés tous blancs pour aller avec la bôme, des épissures, un palan d’amure, un pataras, et certainement d’autres choses.

Séance de rattrapage et retour de régate

Les frites le disent, plus on en fait moins on en parle. Je ne sais pas trop qu’en penser, j’en parle beaucoup aussi quand j’en fais, mais c’est vrai que ces derniers temps la charge de travail a rendu le dégainage d’iPhone moins systématique – aussi parce qu’il est tombé dans l’eau entre Cherbourg et Ouistreham.

Ca fait beaucoup de choses à dire, dont certaines sont intéressantes alors une petite séance de rattrapage s’impose pour ne pas perdre le fil, et parce qu’entre belles rencontres et jolis cordages pointent de grands soleils.

Dans un ordre antéchronologique :

PARTIE 1. Tour des Ports de La Manche

régate de mon coeur je ne cesserai de le dire, donc de partager mon enthousiasme,

  • Pleins de bateaux équipés Mysplice

    , dont le plus beau et vainqueur en flamme rose – Ville de Donville (Actual 46) a fait l’honneur de porter les couleurs Mysplice sur tous ses podiums. Merci et bravo ! Parmi les autres autres concurrents, les 1er (La Railleuse – 3/4 Tonner), 4e (Manche Fibre Kunkel Palettes – Sun Odyssey 40.2), 7e (Sagartxo III – First Class 10), 11e (Atao – A31) et le 15e (Jackpot – First 36.7) de la flamme bleue font confiance à Mysplice. Merci encore.

  • Ville de Donville vainqueur du Tour des Ports de La Manche


    Ville de Donville – Actual 46

  • Mysplice s’engage aux côtés de l’Association Régionale Edmond Michelet de Normandie

    . Bravo à tout l’équipage et à leur skipper François Cléris.

  • Chiquita, le Class8 de l’AREM



  • Mysplice parrain du Tour des Ports des Kids

    , la jeunesse c’est l’avenir, n’est ce pas !.

  • Et bien sûr, le Xp33 BombX – Mysplice-GCi

    était de la partie avec à son bord des équipiers de choix, notamment Pascal Allain et ses nouvelles voiles Alta Sails et Eric Delamare, tout juste rentré de sa Solitaire du Figaro. 8e au général : ici.

  • Eric Delamare, Skipper Région Normandie sur la Solitaire du Figaro à la barre du voilier Mysplice-GCi


    L’équipage Mysplice-GCi


    Xp33 Mysplice-GCi

  • Pour parfaire la fête, les relations presse étaient assurées par C&Sea, l’alter ego ordi-bureau de Mysplice outils-grand air. Clairement : Mysplice et C&Sea font parties de la même entreprise…

PARTIE 2. D’autres courses, d’autres bateaux d’autres solutions textiles.

  • Solitaire Urgo Le Figaro :

  • Quelques drisses et écoutes de dernière minute.

    Figaro II : drisse Heolia TRSK99 Lancelin et écoutes de spi Helios TRSK99 Lancelin aussi

  • Transquadra :

  • Beaucoup de cordages préparés par Mysplice traversent l’Atlantique, dont ceux du dernier envoi en urgence :

    Attaches textiles avec Tbones Facnor

  • Les Sables – Horta – Les Sables :

  • Class 40 :

    Montage anneaux rentreurs, hâle-bas


    Montage anneaux réglage 3D


    Bout dehors : préparation montage amures gennaker et spi


    Bout dehors : préparation montage amures gennaker et spi


    Bas étai Millenium Lancelin


    Drisse de spi Albatros RSK78 Lancelin


    Ecoutes de génois Helios TRSK99 avec préparation pour accroche lashing Dyneema

  • Et bien sûr, Tour de France à la Voile !

    Mais cette année, pas de photo des réalisations effectuées pour Team Columbus et Techneau. Le coeur y est.

  • PARTIE 3. Travaux divers de mai & juin, en vrac.

    • Bordure pour A31

    • Dyneema surgainé Dyneema avec accroche textile sur TBone côté voile, oeil pour poulie côté mât

    • Bip-Bip – catamaran 15 mètres custom

    • Cordage spécial filières Lancelin


      Cordage spécial filières Lancelin


      Dyneestar Cousin Trestec, de toutes les couleurs : drisses de spi, génois, GV


      Dyneestar Cousin Trestec, de toutes les couleurs : drisses de spi, génois, GV


      Patte d’oie pour mouillage avec main de fer


      Dyneestar Cousin Trestec, de toutes les couleurs : drisses de spi, génois, GV


      Filet de trampoline sur-mesure en Dyneema. C’est juste le début !!!

    • Capo di Fora – 66 pieds aluminium


    • Poulie ouvrante et accroche textile Dyneema avec Tbone Facnor



      Poulies ouvrantes Harken et accroche textile Dyneema avec Tbone Facnor

    • Combi Volkswagen

    • Hook de voile d’avant Facnor et emmagasineur Karver pour Code Sanglier Alta Sails.

    • Installation complète bout-dehors et sous-barbe Sun Odyssey

    • Gréement complet XO Classic




    • Et pêle-mêle

    • Estrope pour Yankee Garcia 42


      Drisse de génois GibSea80+


      Ecoutes de génois First 36.7


      Enrouleur Facnor Melody


      Amarres Flat Line Cousin


      Cable de gennaker et écoutes


      Code Sanglier Alta Sails pour Mini Bee


      Chariots de génois

    All about that bass (Normandie) – Figaro II @Eric Delamare

    Gréement courant complet (manque que les 3 drisses qui arrivent en provenance du sur-mesure Lancelin) du Figaro Bénéteau 2 d’Eric Delamare, le nouveau skipper jeune talent Région Normandie.

    Plein de couleurs, plein de cordages : Cousin Trestec Dynasty Pro, Dynasty Pro gaine mixte Polyester Technora, Dynalight & Lancelin Helios, Albatros, Millenium, Heolia à venir.

    Quelques photos ici, le reste dans le diaporama de la page d’accueil :

    Sur la colline

    Suite à l’animation du weekend dernier à la SRCO, le fameux noeud de Sifflet de Bosco, décomposé en vert & rouge sur fond noir. Et sur main gauche avec alliance d’ailleurs. Et comme je tiens à garder mon âme d’enfant – pour ça je n’ai pas trop de mal, même (surtout) en étant marié, donc – sur le bracelet de mon Hamilton Ventura des Men in Black (1997 – rêve de gosse, comme de faire mon métier jouer avec des cordages).

    Tout ça de bonne humeur et en musique, comme d’hab.

    Zaï, zaï, zaï,zaï. Ho, Ho.

    Les sangliers sortent des bois

    Etude et réalisation au printemps, essais et validation cet été, présentation officielle sur le stand Alta Sails lors du Grand Pavois de La Rochelle : le Code Sanglier est en production pour tous !

    La dernière collaboration Alta Sails / Mysplice : une arme de pointe pour la course, qui complète parfaitement la garde robe. Un gain de tranquillité pour la croisière, ca fonce facile. Et plus de moteur dès la première brise.
    Une voile qui correspond idéalement aux voiliers qui portent une voile d’avant à faible recouvrement, donc qui manquent de vitamines près du vent dans les conditions légères ou au travers/largue dans un vent plus soutenu.

    Une voile “plug and play”, toujours dans la logique de faciliter les manœuvres. Pour ne rien gâcher, elle réserve un bonus pour les coureurs…

    Plus d’informations : Alta Sails

    Agréement de conduite : le pack standard comprend un câble anti-torsion haut de gamme Hampidjan serti et surlié sous charge, les cosses pour l’emmagasineur, l’emmagasineur à système de blocage automatique (Karver ou Facnor donc) avec protection pour l’émerillon et sac de rangement pour la tourelle, une drosse de manoeuvre montée avec une poulie tandem (deux réas / deux taquets) et, au choix, des filoirs doubles amovibles ou des anneaux à friction.

    img_6071

    img_6072

    img_6076

    img_6073

    img_6074

    sanglier2

    Diam 24, Cordova 40, First 210

    A noter : rendez-vous sur les pontons du Grand Pavois de La Rochelle à partir du 28 septembre pour la présentation du Cordova 40 SP gréé et accastillé entièrement Mysplice. Et pour faire durer la fête, le Cordova 40 vient d’être sélectionné par Voile Magazine pour concourir à l’élection du Bateau de l’Année 2016 !

    visuel-complet-2016

    Logo VA Voile Mag

    Petite histoire d’été

    Mai – Juillet 2016 : de l’analyse des besoins d’un bateau et des contraintes de jauge à la mise en oeuvre d’une solution. Ou comment dire quand on communique proprement on s’est bien marré entre potes.
    Retour sur la naissance du Code Sanglier

    Devant Aurigny

    Devant Aurigny

    Alta Sails, Mysplice. 10 ans déjà.

    Depuis 10 ans Alta Sails et Mysplice naviguons et travaillons ensemble. Sur les solutions classiques bien sûr = voile + drisse + écoute(s) par exemple, mais surtout sur les détails qui peuvent changer pas mal de choses, simplicité, efficacité, coût, longévité, etc, pour les navigateurs. 
    Le Booster, voile de portant, et le Blaster, voile de brise en sont deux illustrations dont nous sommes particulièrement fiers. Systèmes plug’n’play qui, correspondants à une plage d’utilisation précise, complètent (et préservent) la garde robe habituelle.

    Dans cette lignée, nous avons voulu aller plus loin, en prenant un voilier de régate avec un trou important à combler mais des contraintes de jauges difficiles à respecter.

    Le Xp33, taxé 27 en HN (contrat de jauge ci-dessous), porte une grande GV, un petit solent et un grand spi symétrique. La jauge autorise un spi asymétrique de 92 m2 sur bout-dehors de 1,53 m.
    Les allures débridées sont par conséquent assez pénalisantes.
    Ce que nous souhaitons – ce dont nous rêvons… : un tracteur au reaching dans le médium et la brise, un aspirateur à vent au près dans la pétole, éventuellement un spi de brise quand ça forcit vraiment. Et évidemment qui s’enroule, qui s’emmagasine plus exactement, histoire de ne pas avoir à affaler l’équivalent d’un génois de 65 m2 dans la brise sur une plage avant minuscule. Et pas de malus sur le certificat de jauge ! Un monde parfait…

    Est définie spi asymétrique une voile d’avant dont la largeur à mi-hauteur est supérieure à 75% de la bordure. Pénalité en HN pour l’utilisation d’une telle voile = 0 groupe. Utilité pour le bateau = 0.
    Est définie gennaker une voile d’avant dont la largeur à mi-hauteur est comprise entre 65% et 75% de la bordure.
    Pénalité en HN pour l’utilisation d’une telle voile = 0,5 groupe. Utilité pour le bateau = 0,5.
    Est définie Code 0 une voile d’avant dont la largeur à mi-hauteur est inférieure à 65% de la bordure.
    Pénalité en HN pour l’utilisation d’une telle voile = 1 groupe. Utilité pour le bateau = 1.
    Voilà pour les données.

    C’est parti pour la réflexion. Tissu retenu : le ZL Black Technora de Contender
    Les premiers dessins sortent de la machine Alta Sails : les 2 premières solutions sont assez vite écartées (spi ou gennaker), la voile, qui nécessite une coupe assez plate mais une grande largeur, aurait une chute assez « sale » et s’userait vite en faseyant beaucoup lorsque près du vent. Pas question de s’amuser des heures après le boulot pour sortir un compromis. Il faut que chaque centimètre soit utile à la voile et pas au respect de la jauge.
    Après quelques heures d’échanges – et beaucoup de sorties de piste, vers les comètes en général – une solution fait sont apparition. 

    Nous optons pour une voile arisable, depuis le guindant. L’idée est de dessiner un spi asymétrique (= pas de malus) qui s’enroule par devant pour obtenir un Code 0 lorsque le ris est pris. 

    Sanglier#3

    Réalisation.

    Le dessin est envoyé en découpe. La voile nécessite des heures de main d’oeuvre sur le parquet de Piriac (Alta Sails) et dans l’atelier de Ouistreham (Mysplice). Pourquoi ?

    La forme très particulière et les finitions nécessaires aux principes cités plus haut demandent un boulot de voilier « à l’ancienne » dixit Hubert = tout à la main. 

    Quitte à aller assez loin, autant tester le maximum de choses :
    Traditionnellement, pour qu’elles fonctionnent correctement, les voiles sur emmagasineur demandent une très forte tension de drisse (la plupart du temps la drisse est mouflée) et un cable anti-torsion de grande qualité. les systèmes sont donc surdimensionnés très souvent, « pour être sûr ». 
    Nous avons décidé de ne pas moufler la drisse et de surcroit d’utiliser un petit diamètre = moins de poids, mois cher, utilisable comme drisse de spi. Solution testée (et retenue) : drisse custom Mysplice diamètre 8 mm + bloqueur Cousin Trestec Constrictor. Résultat satisfaisant, aucune perte de tension. 
    De même, nous avons opté pour le plus petit modèle d’emmagasineur Karver associé à un câble anti-torsion Hampidjan (fournisseur français VMG Soromap) diamètre 9 mm pour réduire au maximum le guidant (il y a aussi la surface du ris enroulé dessus), sans les très chères cosses de sertissage mais simplement avec deux surliures réalisées sous charge = économie et poids nettement réduit. Là aussi ça tient ! Et ça s’enroule parfaitement. 
    Le Xp33 est livré avec un bout-dehors carbone mais sans sous-barbe, nous en avons installé une pour limiter les effets de pompage dans les risées. 

    Hubert présente son oeuvre

    Hubert présente son oeuvre

    On ouvre le cadeau

    On ouvre le cadeau

    La drisse complète avec émerillon - 2 kg

    La drisse complète avec émerillon – 2 kg

    Sous-barbe. Amure du Code Sanglier sur loop. La poulie sert à l'amure de spi asy

    Sous-barbe. Amure du Code Sanglier sur loop. La poulie sert à l’amure de spi asy

    Les bloqueurs Constrictor tiennent la charge et n'abiment pas les drisses

    Les bloqueurs
    Constrictor tiennent la charge et n’abiment pas les drisses

    L'emmagasineur Karver KF1 autobloquant avec le câble anti-torsion

    L’emmagasineur Karver KF1 autobloquant avec le câble anti-torsion

    Les premiers essais en vidéo :

    Le résultat.

    Au-delà de nos espérances ! A part le fait que tout le système fonctionne parfaitement, qu’il s’installe facilement et sans modification majeure (nous avons juste posé un anneau pour la sous-barbe), la voile complète idéalement la garde robe du voilier. Plus de trous, le reaching devient une allure avantageuse… 
    Et pour ne rien gâcher, c’est juste un plaisir pour les convoyages (avec les enfants). Le bateau va toujours vite en toute sécurité.  

    39161_BombX_Xp_33_crois_contrat_jauge16

    Combien ça coûte tout ça ?

    Le système complet tel que décrit ci-dessus = 6 000 €

    En immersion, en régate. Merci à l’organisation du Tour des Ports de La Manche de nous avoir fait l’honneur d’embarquer avec nous :

    Plus d’essence, vent de folie…

    Retour en images sur le mois écoulé…

    First 30 – Thirsty

    Plein d’anneaux FRX – Wichard ! et des photos en direct de Los Angeles.

    2505THIRSTY

    2505THIRSTY#2

    2505THIRSTY#3

    2505FRX#1

    2505FRX#2

    Vulcain 5

    Tout le courant, un bas-étai, un enrouleur FlatDeck – Facnor. Depuis le bassin Saint-Pierre, Caen.

    2505VULCAIN#1

    Amarres protégées

    Pour un Hanse 540. Epissure couverte avec du Cordura (la même chose que le fond des sacs à dos…). Idée du boat manager, qui sera reprise systématiquement, c’est génial ! Direction Saint-Tropez.

    2505HANSE

    Oceanis 55

    Préparation gennaker. Derrière le bureau.

    2505OCEANIS#1

    Sous-traitant !

    Pour Facnor.

    2505FACNOR

    First Class 12

    Câble d’emmagasineur Karver KF5. Régates à suivre en Belgique.

    2505CLASS#1

    2505CLASS#2

    Cordova 40

    Tout le courant & systèmes pour les voiles, définition du plan de pont et du dormant du voilier de grand voyage signé Normandy Yacht Service. Départ pour le tour du monde ?.

    2505CORDOVA#2

    2505CORDOVA#1

    First 36.7

    Tout le courant & systèmes pour les voiles. Dans le port de mon coeur…

    2505FIRST#3

    2505FIRST#2

    2505FIRST#1

    Stock

    Plein de trucs à trouver à l’atelier, dont la dernière manivelle One Touch – Harken.

    2505MANIVELLES

    Blaster

    Developpé en partenariat avec Alta Sails, le pack Blaster veut rendre l’utilisation de la trinquette facile. Affaire à suivre très vite.

    2505BLASTER#5

    2505BLASTER#6

    2505BLASTER#7

    2505BLASTER#3

    2505BLASTER#4

    2505BLASTER#1

    Communication

    En plus le bateau Mysplice participe.

    PUBFC2016

    Promenades

    Une seule chose à retenir : en Angleterre ils savent servir la bière.

    2505BIERES

    2505CHAUSEY

    2505CWC

    2505MISS

    2505SELFESTEEM

    sous le soleil normand...

    ...les fibres poussent plus vite